Drawn and Quarterly Your Shopping Cart
Home About Artists Shop Events Press New Blog 211 Bernard Store Blog
Friday, 17 December 2010

Les 5 livres indispensables de l'année



5 - Acme Novelty 20: Lint par Chris Ware

Le tant attendu opus de la série culte de Ware est sorti il y a peu des presses D+Q et il est excellent. Lint trace la vie d'un homme d'un trauma à l'enfance jusqu’à sa mort - où il regrette tous les torts causés autour de lui en chemin. C'est glauque à souhait parce que des vies gâchées par la haine, la peur et les non-dits comme dans ce livre, ça existe pour de vrai ça - mais on sort de la lecture de Lint ému et grandit, alors ça va.




4 - A Drunken Dream par Moto Hagio

J'ai déjà remercié Fantagraphics pour ce bijoux ici (dimanche 10 octobre). Rien que pour Iguana Girl, une histoire courte touchante comme tout et tellement bizarre, ce livre est indispensable. Une grande dame qui a plus ou moins inspiré toutes les auteurs de shojo après elle, Moto Hagio était pourtant inconnue des lecteurs occidentaux jusqu'à la parution de cet ouvrage. Avec des histoires de coming of age sentimentales, dramatiques, poétiques, décalées et pas mièvres pour un sous (sauf peut-être une histoire écrite à ses débuts? personne n'est parfait), A Drunken Dream And Other Stories met en valeur cette pionnière du manga qui fraye son propre chemin depuis les années 70.



3 - Le Rayon de La Mort par Daniel Clowes

En attendant la réédition du livre en anglais (sa langue originale) chez Drawn & Quarterly quelque part en 2011, rabattez vous sur la magnifique version française de Cornélius. C'est du Clowes typique, avec ses observations précises du quotidien (dans ce cas-ci, celui des adolescents américains) avec un humour subtil, noir et un peu décalé, mais ici on tombe aussi dans le domaine du récit fantastique lorsque le jeune Andy développe une force surhumaine dont ni lui ni son meilleur pote ne savent trop quoi faire...




2 - La Chenille par Suehiro Maruo

Avec La Chenille, le génie de l'érotique-gore-poétique Suehiro Maruo adapte une nouvelle d'Édogawa Rampo de sa plume incisive, florissante et empoisonnée. En gros, quand la tradition picturale japonaise rencontre l'atmosphère dangereuse et gracieuse d'Un Chien Andalou et l'univers oppressant et grotesque de Rampo, on arrête de faire sa chochotte et on plonge dans l'abysse de la condition humaine avec Maruo pour y trouver la beauté et la transcendance dans ce qu'on présuppose être obscène et abject.

Et en première place on retrouve...

1 - La 'Crumbsploitation' post-Genesis

Entre Sophie Crumb: Evolution of a Crazy Artist et The Sweeter Side of R. Crumb, je n'arrive pas à choisir lequel est le must-have de 2010 (le livre de Sophie gagne peut-être par un poil parce qu'il y a un peu plus de viande).

Le premier est une collection de dessins par la fille Crumb après 28 ans de vie avec le meilleur couple de bédéistes/artistes au monde. De ses premiers dessins influencés par Philomène et Walt Disney à ses portraits de punks newyorkais quand elle est la vingtaine, en passant par ses gribouillis adolescents à cheval entre l'esthétique américaine et son expérience de vie en france, Sophie se met à nu dans une pure tradition crumbienne. L'ouvrage se lit comme un journal intime très condensé (28 ans en 300 pages) et délicieusement honnête et juvénile - donc authentique et intéressant.

The Sweeter Side of R. Crumb est certes beaucoup moins dense que du Crumb habituel ouen mode Genesis, mais il en révèle presque tout autant sur le célèbre bédéiste que ses traditionnelles planches crasses et abondante de confessions honteuses. L'idée est de plaire à Aline et à toutes les femmes avec des dessins ne contre-carant pas la bienséance (malgré les portraits 'bien dessinés' où l'on trouve quand même un 'nip-slip' ici ou des grosses cuisses là). Au final, ce qu'on en tire, c'est que même s'il est de prime différent, le Crumb 'ahtist' qui peint des paysages ou des musiciens, c'est le même que le Crumb de Genesis ou celui aux planches obscènes.

Bref, je loue les Crumbs pour leur capacité à faire abstraction de l'opinion publique. Haters gonna hate: Crumb n'est pas un buffet où l'on ne prend que la sauce au scandale - plutôt, on se sert des grosses portions de tout ce qu'il a à offrir et on demande volontiers la cuisine de toute sa famille dans la même assiette.

* * *

Je vous laisse avec la liste des 5 livres supplémentaires dont j'aurai parlé s'il avait été question d'un top 10 plutôt que d'un top 5:

10. Simple Times par Amy Sedaris.

9. Rock par Kyoko Okazaki

8. Make Me a Woman par Vanessa Davis

7. Inferno par Eileen Myles

6. Transat par Aude Picault

Blog Archive

HOME BACK Your Shopping Cart
ABOUT D+Q
ARTISTS
SHOP
EVENTS
PRESS
NEW
Newsletter
SIGN UP FOR UPDATES






This page is powered by Blogger. Isn't yours?


copyright 2010 drawn & quarterly