Drawn and Quarterly Your Shopping Cart
Home About Artists Shop Events Press New Blog 211 Bernard Store Blog
Wednesday, 30 March 2016

Les meilleurs vendeurs francophones en mars!

Notre sélection de littérature et de magazines francophones s'aggrandit de mois en mois au 211 rue Bernard Ouest. Hormis les bandes dessinées et les livres pour enfants, dont nous tenons le meilleur des nouveautés en français depuis plusieurs années, voici les titres les plus vendus en mars 2016 parmi les magazines, les fictions et les essais francophones:


Dinette est un nouveau magazine de cuisine québécois, le troisième numéro a pour thème Prendre le temps: on y trouve parmi de nombreux articles et recettes, un florilège de chocolats chauds, un documentaire sur la récolte des pommes de terre, une proposition de fondue à réaliser dans la forêt sur feu de bois!


Court essai fragmentaire sur l'amour douleureux, Hiroshimoi est la dernière publication des élégantes éditions Ta Mère. Véronique Grenier, professeure de philosophie et chroniqueuse montréalaise, crache le récit ordinaire d'un jeu de désir, et d'un couple qui flambe avant d'exister.


Pour des femmes, par des femmes: Filles Missiles est une publication dirigée par Sara Hébert, Marie Darsigny et Daphné B, qui est libraire chez D+Q! La revue présente le travail visuel et littéraire d'une quinzaine d'artistes québécoises.


Les hésitations de Lise Thériault, notre ministre de la condition féminine, à se qualifier féministe, ont poussé ce mois-ci nos clients à se procurer ce Manuel de résistance féministe rédigé par Marie-Eve Surprenant et publié par les Éditions du remue-ménage. Un résumé vulgarisé du mouvement, des chiffres éloquants sur la condition des femmes au Québec, une floppée d'arguments simples pour ne plus avoir peur de se dire féministe, une démystification des critiques lancées à celles qui réclament plus de justice sociale...Un guide pour tous.




Anaïs Barbeau-Lavelette écrit dans La femme qui fuit l'histoire de sa grand-mère Suzanne Meloche, peintre et poète du mouvement des automatistes, aux côtés de Borduas et Riopelle. Peu reconnue malgré sa contribution au mouvement du Refus Global, Suzanne a, dans la fièvre des évènements de sa vie, abandonné les enfants qu'elle a eu avec le peintre Marcel Barbeau, avant d'être postière en Gaspésie ou militante aux États-Unis pour les droits des Noirs. Ce livre passionnant est l'objet de notre deuxième club de lecture fancophile, qui aura lieu à la librairie le 20 avril à 19h.




Blog Archive

HOME BACK Your Shopping Cart
ABOUT D+Q
ARTISTS
SHOP
EVENTS
PRESS
NEW
Newsletter
SIGN UP FOR UPDATES






This page is powered by Blogger. Isn't yours?


copyright 2010 drawn & quarterly