Drawn and Quarterly Your Shopping Cart
Home About Artists Shop Events Press New Blog 211 Bernard Store Blog
Sunday, 18 June 2017

Ce que Daphné lit cet été!

C'est l'été, c'est l'heure du rosé, mais surtout de la lecture! INDULGE yourself m'a crié quelqu'un qui passait sous mon balcon. 


The Complete Stories of Leonora Carrington, Leonora Carrington 

Depuis que j'ai échappé de la sauce brune sur mon exemplaire, je n'ai pas le choix de le lire (et de l'acheter), mais il me semble que la sauce brune convient parfaitement à ce recueil. En effet, dès la première nouvelle, Carrington y parle d'une hyène en talons hauts et d'une odeur de putréfaction.

J'ai aussi acheté The Milk of Dreams, l'album pour enfants de cette peintre surréaliste née en 1917. Je n'ai pas su résister, surtout parce que Carrington y raconte l'histoire d'un éléphant qui fait caca dans une tasse de thé! C'est exactement ce genre d'univers-là que je voudrais faire découvrir à un bébé. Il apprendrait à dire "J'ai peur" avant de dire "maman" et c'est parfait comme ça. Moi aussi j'ai peur.

On peut lire une des nouvelles de Carrington ici.

Hunger, by Roxane Gay

J'ai commencé à lire les mémoires de Gay, celle qui nous a offert le recueil d'essais Bad Feminist en 2014. Violée à l'âge de 12 ans, l'auteure se met alors à manger de gigantesques quantités de nourriture, dans l'espoir de se construire un bouclier de chair, une forme de protection qui la rendrait moins vulnérable, parce qu'indésirable aux yeux de ses agresseurs. Hunger est un livre qui s'intéresse à la question de l'obésité. Roxane Gay est une auteure que j'aime parce qu'elle ne fait pas de compromis. Sa prose est limpide, agréable et nécessaire.

Book of Mutter, Kate Zambreno

Le tout dernier de Zambreno, l'auteure de Heroines Cette fois, c'est une narrative non-fiction à la forme brève, presque "cellulaire", clin d'oeil aux sculptures "cellule" de Louise Bourgeois. Un recueil mélancolique comme il se doit, que j'imagine aussi truffé de références, d'observations de toutes sortes. Une réflexion critique sur le deuil qui dit-on, rappelle la plume, le ton, la manière de: Roland Barthes, Henry Darger, et Louise Bourgeois, en autres. Prometteur!

A Hotel With My Name, Cecilia Pavon

"I am writing again surrounded by people on drugs, but
I didn't take any. With Gonzalo, who is wearing jeans
He took horse tranquilizers, (...)

He looks like a poor wounded angel
a poor, helpless animal.
Why did you take that Gonzalo?

To try, just to try."

Pavon est née en Argentine en 1973. Je crois qu'elle pourrait être ma tante, mais j'aimerais mieux qu'elle soit mon amie. Je voudrais écrire avec elle, fumer avec elle, ou bien essayer d'arrêter (de fumer) avec elle.


So Pretty, Very Rotten, Jane Mai & An NGuyen
So Pretty, Very Rotten est une bande dessinée hybride entrecoupée d'essais. Elle aborde la mode Lolita dans toutes ses contradictions et ses complexités. Naviguant entre fille et femme, la lolita est un produit de la société de consommation, une accro du shopping. Or, elle oppose paradoxalement à cette même société une résistance douce. Poussant l'extravagance et la coquetterie jusqu'à leur paroxysme, la lolita revendique une identité déviante qui se construit hors du regard masculin.

Sauf que j'ai rien dit, Lily Pinsonneault
Une lecture d'été géniale et une nouvelle auteure québécoise à découvrir. J'aime le style de Pinsonneault, qui écrit dans une langue imagée, avec une pointe d'autodérision. L'auteure y raconte l'amour qui ne trouve jamais de conclusion, l'être convoité qui finit par ne plus répondre aux textos. Histoire universelle, peut-être et qu'il fait bon relire dans les mots de Lily Pinsonneault.


Boundless, Jillian Tamaki
Tamaki est une des meilleures bédéistes canadiennes à l'heure actuelle. Boundless, son tout dernier recueil de nouvelles, est peuplé de personnages fluides, bizarres, intrigants. Il y a cette femme qui du jour au lendemain, se met à rapetisser, ou bien cette autre qui entame une relation compliquée avec un avatar Facebook. Boundless contient aussi la meilleure fiction que j'ai pu lire à ce jour sur la question-l’obsession-la malédiction des punaises de lit.

How to Travel Without Seeing : Dispatches From the New Latin America, Andrés Neuman

En tournée pour faire la promotion de son roman, Neuman entreprend de rendre compte de son voyage en Amérique latine par le biais de notes succinctes sur chaque endroit qu'il visite. Il dit dépeindre l'essence du tourisme moderne, soit l'acte de "voyager, sans ne rien voir". S'ensuit une succession de réflexions, non pas tant sur le voyage, mais sur l'ambivalence inhérente au voyage, ses contradictions. Un "récit de voyage" atypique qui est aussi traversé de réflexions sur la littérature de l'Amérique latine!


After Kathy Acker: A literary biography, Chris Kraus
20 ans après la mort d'Acker, Chris Kraus entreprend la biographie de cette auteure géniale, atypique, cette punk littéraire grandiose et quelque peu oubliée.

"In this first, fully authorized, biography, Chris Kraus approaches Acker both as a writer and as a member of the artistic communities from which she emerged. At once forensic and intimate, After Kathy Acker traces the extreme discipline and literary strategies Acker used to develop her work, and the contradictions she longed to embody."


Mucus In My Pineal Gland, Juliana Huxtable
Premier recueil pour l'artiste et auteure Juliana Huxtable, le livre regroupe poèmes et essais sur le genre, la politique, la "whiteness" et la sexualité.
Je suis déjà charmée par le titre (du mucus?! Une glande!?) et par les motifs abstraits et brun de la couverture. Super hâte de m'y plonger!

Blog Archive

HOME BACK Your Shopping Cart
ABOUT D+Q
ARTISTS
SHOP
EVENTS
PRESS
NEW
Newsletter
SIGN UP FOR UPDATES






This page is powered by Blogger. Isn't yours?


copyright 2010 drawn & quarterly